Chinchilla : Caractéristiques, prix, alimentation, santé, habitat !

Le chinchilla est une magnifique boule de poils faisant partie des nouveaux animaux de compagnie. Il accrochera votre regard grâce à sa fourrure très dense, en effet c’est l’animal terrestre ayant la plus grande densité de poil. Son pelage est doux et soyeux. Il se distingue des autres rongeurs grâce à sa taille assez importante, ainsi que par son espérance de vie qui est la plus longue de la famille des rongeurs. Son apparence joviale et mignonne donne envie de l’approcher, pour autant vous ne devez pas le brusquer. En effet, le chinchilla est plutôt craintif, il faudra mériter son attention et son affection.

Historique du chinchilla

Le chinchilla est originaire de la cordillère des Andes où il vit en altitude dans des zones semi-désertiques. C’est un animal robuste qui vit à l’état sauvage jusqu’à 4500 mètres d’altitude. Le chinchilla fait partie de la famille des chinchillidae, il se décompose en deux espèces, nous avons :

  • Le chinchilla Lanigera à queue longue.
  • Le chinchilla Brevicaudata à queue courte.
 

Ces deux formes de chinchillas vivent à des altitudes différentes. Historiquement, ces rongeurs étaient chassés pour leur fourrure, ainsi que pour leur chair tendre. Ce petit rongeur était en voie de disparition, miraculeusement un américain du nom de Mathias F. Chapman introduit cet animal aux États-Unis afin d’assurer la survie de l’espèce.

Chinchilla domestique

Suite au sauvetage de l’espèce, celle-ci fut dans un premier temps exploitée pour sa fourrure. Le chinchilla domestique intégrera en second lieu nos cercles familiaux. Le chinchilla domestique est un animal hybride, il vient d’un croisement entre le chinchilla Lanigera et le chinchilla Brevicaudata.

Apparence

Le chinchilla se démarque des autres animaux domestiques par sa prestance et principalement par son pelage pour le moins très dense. Originellement son pelage à une couleur gris bleuté, néanmoins suite à différents croisements, nous retrouvons des chinchillas avec une grande variété de couleurs. Voici une liste non exhaustive des couleurs représentatives de cet animal :

  • Noir
  • Blanc
  • Beige
  • Bleu
 

Voici quelques-unes de ses principales caractéristiques :

  • Cet animal a une tête très imposante, il est difficile de différencier son buste de sa tête, au contraire d’un lapin nain.
  • Ses grands yeux ont une couleur grise ou rouge que l’on nomme yeux rubis.
  • Il a de grandes oreilles imposantes, moins fournies en poils que le reste de son corps.
  • Sa queue est également grande, elle mesure entre 15 et 20 centimètres, soit approximativement la même taille que son tronc.
  • Le chinchilla mesure entre 20 et 30 centimètres pour un poids allant de 500 à 800 grammes.

Comportement

C’est un animal très solitaire qui est difficile à apprivoiser. En effet, votre chinchilla vous en fera voir de toutes les couleurs (comme son pelage). Trêve de plaisanterie, il sera difficile à approcher, il est connu pour être très craintif avec les Hommes. Il sera donc extrêmement difficile à manipuler et à caresser. Le temps fera son œuvre, ainsi votre animal vous laissera l’approcher plus aisément. Pour ses raisons, il est déconseillé d’offrir un chinchilla à de jeunes enfants qui n’arrivent pas à contenir leur envie de caresser leur animal de compagnie.

Il s’agit d’un animal solitaire, néanmoins une fois apprivoisé, il aura besoin d’une affection quotidienne. Si vous ne pouvez lui fournir cette affection, nous vous conseillons alors de faire cohabiter deux chinchillas du même sexe dès leurs plus jeunes âges.

Vous le remarquerez rapidement, il est très agile et adore faire des bonds, comme peut le faire un kangourou.

Aspect essentiel, le chinchilla est un animal nocturne comme peut l’être son ami rongeur le hamster.

Peut-on faire cohabiter un chinchilla avec d’autres animaux ?

La cohabitation avec d’autres animaux comme le hamster, le lapin nain, le cochon d’Inde ou la gerbille est à proscrire. Chaque animal a un rythme de vie, ainsi qu’une alimentation bien à lui. Mélangez plusieurs animaux ne leur sera aucunement bénéfique.

Habitat du chinchilla

Au vu de sa taille comparable à celle d’un lapin nain, le chinchilla a besoin d’une cage spacieuse. La cage idéale sera si possible verticale. En effet, le chinchilla est un acrobate dans l’âme et adorera grimper et sauter sur les différents niveaux que proposera son habitat.

Comme pour la plupart des petits rongeurs, les cages à barreaux sont à privilégier. En effet, une cage en verre ou en plastique aura une moins bonne aération. Une aération suffisante est importante pour ne pas mettre votre animal dans de très mauvaises conditions.

La grande cage de votre animal domestique devra être placée à l’abri des courants d’air, ainsi qu’à une température ambiante avoisinant les 20 °C. Ce rongeur domestique ne supporte pas les grandes chaleurs, ainsi des températures excessives peuvent le mettre en danger de mort.

Comme tout animal de compagnie, le chinchilla a besoin de liberté pour son épanouissement personnel. C’est un animal très intelligent, en effet il comprendra rapidement le fonctionnement du système d’ouverture de sa cage, et l’ouvrira sans grande difficulté. Pour vous éviter des mésaventures, nous vous conseillons d’accrocher l’ouverture avec un objet assez résistant.

Afin de vous simplifier votre choix, nous vous avons sélectionné quelques grandes cages :

Votre grand rongeur aura évidemment besoin de divers accessoires essentiels à sa survie et à son bonheur. Voici une liste non exhaustive :

  • Un biberon ou abreuvoir pour s’hydrater avec de l’eau fraîche en quantité suffisante.
  • Une gamelle ou mangeoire pour y disposer de la verdure ou des légumes séchés.
  • Un râtelier pour y placer du foin qualitatif pour son transit si fragile.
  • Un espace consacré à l’entretien de la fourrure de votre chinchilla, où vous pourrez disposer de la terre à bain. Il se fera un plaisir de s’y frotter pour entretenir un pelage parfait.
 

Voici quelques-uns des accessoires que nous vous recommandons :

Prix et coût du chinchilla

Le prix du chinchilla varie énormément en fonction des élevages, de sa morphologie, ainsi que de sa génétique. Ce prix varie de 30 euros et peut aller jusqu’à 300 euros. Il s’agit effectivement d’une grande fourchette de prix. Nous vous conseillons de visiter un élevage local afin d’avoir une estimation plus précise des prix dans votre département.

En plus du prix d’achat, nous avons également le coût d’entretien annuel du chinchilla, celui-ci est de l’ordre de 100 à 200 euros. Ce prix varie évidemment en fonction de la qualité de la nourriture que vous lui donnerez. Un foin de piètre qualité et non adapté à son système digestif sera moins onéreux, néanmoins cela aura un impact sur votre budget médical.

Bébé chinchilla, comment l’accueillir ?

Votre bébé chinchilla devra être accueilli dans les meilleures dispositions, c’est-à-dire :

  • Un habitat adapté à sa morphologie et à son dynamisme.
  • Prévoir une alimentation adaptée.
  • Acheter tout le matériel nécessaire pour se nourrir, s’hydrater et entretenir son pelage.
  • Acheter une litière qualitative. Proscrivez la litière à copeaux de bois résineux, le contact de l’urine et de la résine dégage du phénol qui est dangereux pour les voies respiratoires de votre petit animal.

De plus, il sera important de ne pas le brusquer, le chinchilla est un rongeur très craintif qui ne se laisse pas approcher facilement. Il faudra alors prendre du temps pour le mettre en confiance, afin qu’il se sente à son aise.

Nourriture du chinchilla

Le chinchilla a un système digestif assez fragile et exigeant, un peu comme les lapins nains. C’est un animal herbivore, à l’état sauvage la nourriture du chinchilla est principalement constituée de  :

  • Végétaux secs.
  • Cactées.
  • Herbes séchées.
  • Écorces.

Le régime alimentaire d’un chinchilla domestique doit être pauvre en graisse, en sucre et en minéraux. Il a besoin de beaucoup de protéines végétales et de fibres pour faire fonctionner son système digestif. Le chinchilla a besoin de tous les nutriments nécessaires pour être en bonne santé.

La nourriture du chinchilla doit être composée de beaucoup de foin et de cellulose. Nous conseillons le foin de crau qui est un aliment riche en légumineuses et en graminées. Vous pouvez compléter son alimentation avec des granulés, ainsi que des légumes séchés peu sucrés, ce grand rongeur est très sensible aux surdoses de sucre dans son organisme. Vous pouvez également lui faire grignoter des fruits séchés peu sucrés qui seront considérés comme des friandises.

Voici le meilleur foin que nous avons trouvé pour notre chinchilla :

Durée de vie du chinchilla

La durée de vie du chinchilla est la plus élevée des rongeurs domestiques, en effet votre animal de compagnie vivra à vos côtés durant au minimum 15 ans. Son espérance de vie varie de 15 à 20 ans. Certains d’entre eux vivent plus ou moins longtemps, il arrive que certains chinchillas atteignent l’âge de 25 ans.

Vous ne devez donc pas adopter ce rongeur avant d’y avoir mûrement réfléchi. Intégrez que votre chinchilla vous accompagnera dans votre vie durant les vingt prochaines années. Ce n’est pas une simple adoption d’un hamster qui vit généralement deux à trois ans.

Reproduction et santé du chinchilla

La reproduction de votre chinchilla doit être réfléchie, vous ne pouvez pas vous trouver avec deux bébés chinchillas sans savoir ce que vous allez en faire. Ne faites surtout pas cohabiter des mâles avec des femelles sans les avoir précédemment stérilisés et castrés. En effet, la cohabitation entre un mâle et une femelle amènera un accouplement, ainsi que des portées non désirées.

Les chinchillas atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de 4 mois, la durée de gestation est approximativement de 110 jours. Une portée contient en moyenne 2 petits chinchillas.

Le chinchilla a une santé très solide, il tient cela des conditions extrêmes dans lesquels vivaient ses ancêtres à l’état sauvage.

La maladie la plus fréquente est la malocclusion dentaire, pensez à consulter rapidement un vétérinaire spécialiste des NAC pour guérir cette maladie qui peut lui être fatal. Les dents et incisives de votre rongeur poussent sans cesse, un mauvais alignement initial peut être la cause de ce problème. Le pouvoir abrasif du foin permet d’éviter cette maladie.

En cas de stress intense, votre chinchilla mâchera ses poils, ce qui lui provoquera à coût sur une occlusion intestinale. Vous comprenez donc pourquoi il est important de ne pas le brusquer au moment de l’adoption sous peine qu’il vous morde et devienne agressif.

Les chinchillas peuvent déclencher une constipation, une diarrhée, ainsi que des maladies bactériennes, comme :

  • La salmonellose.
  • Pseudotiberculose.
  • Listériose.

Chinchilla angora

Le chinchilla angora apparaît aux États-Unis dans les années 80 suite à une mutation. Ce chinchilla intéressa fortement les éleveurs de fourrures, néanmoins, ils abandonneront ce projet à cause de la couleur du poil, ainsi que de la qualité de leur fourrure à poil long. Le chinchilla angora évoluera au fil des années suite aux croisements et mutations.

Chinchilla blanc

Le chinchilla blanc attire tout de suite l’œil des fans des animaux de compagnie. En effet, son pelage fait penser à une énorme boule de neige qui viendrait de tomber du ciel. Nous allons vous montrer quelques-uns de ces spécimens dans un article consacré au chinchilla white.

Chinchilla noir

Le chinchilla noir est certainement le chinchilla le plus répandu. Son pelage de couleur classique fait entièrement craquer un grand nombre de personnes. Encore plus lorsque son pelage noir est couplé avec des yeux rouges appelés également yeux rubis.

Chinchilla gris

Le chinchilla gris est également très populaire, vous en trouverez dans de nombreux élevages spécialiste des chinchillas. Nous vous conseillons de visiter un élevage local, pour faire votre choix parmi la variété de couleur des chinchillas. De plus, les éleveurs se feront un plaisir de répondre à toutes vos interrogations.