Accueil » Reproduction » Reproduction du chinchilla : Accouplement, gestation, mise bas !

Reproduction du chinchilla : Accouplement, gestation, mise bas !

La reproduction du chinchilla est un acte généralement réservé à des éleveurs professionnels qui connaissent le sujet sur le bout des doigts. Il n’est pas recommandé de se lancer dans une telle aventure, en effet vous exposerez alors votre femelle à des risques non négligeables. Vous êtes toujours dans l’optique de faire reproduire vos chinchillas ? Nous allons alors vous conseiller et vous guider afin que tout le processus allant de la saillie jusqu’à l’accouchement se passe dans les meilleures conditions.

Maturité sexuelle de vos chinchillas

La fertilité n’est pas atteinte au même âge entre un mâle et une femelle. Voici l’âge de leur maturité sexuelle :

  • Les mâles atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de 8 à 9 mois.
  • Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de 4 à 5 mois en moyenne.
 

Pour autant, maturité sexuelle ne veut pas dire qu’il fasse faire reproduire vos chinchillas à un si jeune âge. Une femelle continue sa croissance au-delà de l’âge de 5 mois. Ainsi, la reproduction de votre chinchilla entraînera de sévères problèmes de santé.

Nous vous conseillons d’attendre l’âge de 12 mois avant la fécondation de votre femelle. Votre animal de compagnie sera robuste et pourra accueillir une portée dans son organisme. Vos animaux de compagnie doivent être en âge de se reproduire sans impacter leur santé.

En élevage, les éleveurs choisissent les meilleurs couples de reproducteurs à accoupler afin de perdurer au mieux l’espèce.

Saillie, accouplement et reproduction de votre chinchilla

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous vous avertissons qu’il est très fortement déconseillé de faire reproduire votre femelle plus d’une fois par an. Cela l’affaiblira, elle aura beaucoup de carence nutritive et développera plus facilement des maladies.

La saison de reproduction du chinchilla se passe entre l’hiver et jusqu’à la fin du printemps, soit de novembre à mai.

Attention à la rencontre entre les mâles et femelles chinchilla, il se peut que les deux animaux se battent, cela peut même aller jusqu’à la mort d’un d’entre eux. Les chinchillas doivent s’apprivoiser petit à petit pendant plusieurs jours pour ensuite se reproduire. Il n’est en aucun cas recommandé d’acter la première rencontre durant une période de chaleur.

Pour se faire, nous conseillons de mettre la femelle dans la cage du mâle. Durant la période de reproduction, la femelle a un cycle ovarien de 28 jours. Ainsi elle sera féconde 4 à 5 jours par mois durant sa période d’ovulation. La rencontre doit alors se faire à ce moment-ci. Cette période d’accouplement est primordiale pour la réussite de la reproduction de votre chinchilla. Ainsi dans une situation optimale votre mâle chinchilla ira féconder la femelle.

Vous devez faire reproduire des animaux ayant de très bons gènes et en excellent état de santé. De plus, la consanguinité affaiblira la lignée, ainsi les descendants seront plus sujets à développer des maladies.

Période de gestation de votre chinchilla

Une fois l’acte sexuel passé, le début de la gestation commence, ainsi la durée de gestation dure en moyenne de 110 à 120 jours, soit approximativement 4 mois.

Durant les six premières semaines, vous ne remarquerez pas que votre femelle est enceinte. En effet, votre animal domestique ne grossira pas en dessous de cette période. Une fois les 6 semaines passées, votre femelle prendra environ 30 grammes par semaine. Également, les mamelles commenceront à apparaître afin d’allaiter les bébés chinchillas.

Le mâle peut cohabiter avec la femelle durant la période de gestation, néanmoins il devra être mis à l’écart une dizaine de jours avant la mise bas et ceux jusqu’à plus de 6 mois après l’accouchement.  Quel que soit la période de l’année de l’accouchement, votre femelle aura une période de chaleur post accouchement. Ainsi, la femelle aura des carences, il faudra alors la ménager et éviter toute copulation.

Mise-bas de la femelle, un moment à surveiller !

reproduction chinchilla

Avant la mise bas, pensez à retirer le bain de terre, qui est interdit durant les premiers jours après l’accouchement. La terre à bain infectera le vagin de votre femelle, ce qui peut causer de grave complication. Vous êtes averti !

De plus, grâce à votre grande bonté, vous allez pouvoir préparer un petit nid pour accueillir les petits chinchillas.

Que faut-il savoir avant la mise bas de votre chinchilla ?

Voici quelques éléments à avoir en tête :

  • Les portées contiennent en moyenne 2 bébés chinchillas, cela peut aller jusqu’à 5 petits.
  • En moyenne, 10 % des nouveau-nés sont morts à la naissance.
  • La mise bas se passe généralement la nuit ou le matin à l’aube. Celle-ci dure de 1 à 2 heures.
 

Soyez extrêmement vigilant durant la mise bas de votre chinchilla. En cas de problème avec un bébé chinchilla, ou d’impossibilité d’accoucher correctement, vous devez contacter votre vétérinaire ou un vétérinaire de garde. Ceci est très important, le chinchilla est un animal fragile qui peut malheureusement rapidement mourir.

De la naissance du bébé chinchilla jusqu’à son sevrage

À la naissance, le bébé chinchilla pèse entre 30 et 70 grammes. Il naît avec des poils, ainsi qu’avec les yeux ouverts au contraire du lapin nain qui est entièrement dépendant de sa mère.

L’allaitement des petits dure de longs jours, le lait maternel sera la nourriture exclusive durant une période de 10 jours. À la suite de ces 10 jours, le bébé chinchilla commencera à s’alimenter par lui-même.

Le poids de votre chinchilla évolue rapidement, voici quelques chiffres :

  • Votre bébé chinchilla atteint la barre des 100 grammes au bout de 2 semaines.
  • Il atteindra le poids de 150 grammes au bout de 1 mois.
  • Le sevrage se fait généralement entre la 4ème et la 6ème Il faudra alors séparer votre petit de sa maman.

Comment reconnaître un mâle d’une femelle ?

Tout d’abord, un aspect pour le moins original permet de différencier un mâle d’une femelle, il s’agit d’un point comportemental. Les mâles sont tout simplement moins indépendants que les femelles. Comme quoi l’homme a des similitudes avec les chinchillas.

Autre moyen pour reconnaître un mâle d’une femelle. Cette fois-ci il s’agit d’un aspect purement physique. La technique consiste à mesurer l’écart entre le sexe et l’anus, ainsi le mâle à une distance de 1 centimètre entre l’anus et son pénis, la femelle à ses parties génitales collée à son anus. Cette technique est très répandue pour différencier le sexe des hamsters nains.